La Marketplace de tickets en Afrique de l'ouest
 
RSS

Blog

USSD Banking : la banque à portée de Doigts!

 

Les digital natives (ou enfants du numérique) sont nés coiffés. Ils ont les beaux rôles. La technologie est devenue quasi-indispensable. Chaque jour, de nouvelles découvertes sont faites. Mais, cette chance a souri à tout le monde. Chacun y trouve son compte. L’homme cherche toujours à transformer, autant faire que se peut, son environnement pour le rendre meilleur. Il appert qu’il est un perfectionniste. Récemment, un moyen a été trouvé pour permettre aux habitants de faire leurs transactions bancaires, sans pour autant avoir une connexion internet. Il s’agit de l’USSD Banking.

Le ‘Service supplémentaire pour données non structurées’ (ou USSD) est utilisé par les opérateurs de téléphonie mobile pour des services de messagerie instantané ou en temps réel. Il est du type #xxx# ou *xxx#. C’est le genre de code que l’on utilise pour connaitre, par exemple, le solde de son compte de rechargement. Ce système élimine le SMSC qui gère le transfert des SMS. La vitesse de ces derniers est inégalable, incomparable à celle de l’USSD, car étant plus lente (jusqu’à 7 fois moins rapide).

Contrairement aux SMS, les notifications et les menus USSD ne sont pas stockés sur l'appareil, ce qui le rend plus sûr pour le stockage de mots de passe sécurisés ou d'autres informations sensibles. Il utilise également une connexion en temps réel, permettant une communication basée sur la session, idéale pour l’utilisateur. Sa vélocité ne fait pas perdre les pédales. Elle permet l’équilibre, la stabilité, la parité entre ‘feature phones’ et ‘smartphones’. Elle convient à toutes les banques souhaitant offrir à ses clients la possibilité d'accéder à leurs informations privées sur leur appareil mobile.

Au Sénégal, Orange, avec son offre Orange Money (OM), est en partenariat avec 4 banques que sont : BICIS, ECOBANK, UBA et DIAMOND BANK. Les personnes ayant un compte dans l’une desdites banques peuvent procéder à des opérations (virement bancaire, et retrait GAB avec leur carte OM ‘KALPE’). Ces dernières sont donc très limitées. Il y a des fonctionnalités absentes, manquantes. Le client ne peut consulter son solde. Il ne peut avoir l’historique de ses transactions.

Lorsque CANAL+ a permis aux abonnés ayant un compte de ‘Mobile Money’ de payer leur réabonnement sans nécessairement passer par un point de vente CANAL+, les formalités ont été simplifiées. Car cela est plus convivial.

L’USSD fonctionne en roaming, il est gratuit, les réponses sont automatisées. Et, comme le menu ne se trouve pas dans la carte SIM, sa mise à jour est plus facile. L’opérateur peut, à tout moment, apporter des changements.

Toutefois, les sessions USSD qui sont des "conversations" avec un ordinateur, sont limitées à un certain délai. Le temps est généralement situé entre 90 et 180 secondes (120 au Sénégal, source : ARTP). En raison de cette contrainte, les sessions devraient viser à obtenir des informations de l'utilisateur aussi rapidement que possible. S'il est vrai qu'il n'y a pas de délai d'attente pour les SMS, cela peut également constituer un défi, car l'utilisateur n'est pas incité à répondre dans un certain laps de temps. L'une des choses délicates de l’USSD est qu'elle se termine à 180 secondes (maximum), que vous ayez fait votre requête ou non.

Le fait que les informations ne soient pas stockées ne plait pas à certains utilisateurs. C’est pourquoi les opérateurs de téléphonie couplent parfois l’USSD au SMS. Il est plus pratique de recevoir son solde bancaire via SMS, surtout avec la limite du temps d’affichage. L’esthétique laisse aussi à désirer.

Pour conclure, avec le geste de l’ARTP, l’USSD semble avoir un avenir radieux, avec le nouveau format 2xxx. Qui plus est, Expresso utilise le #144# qui appartenait à Orange, pour les mêmes services à savoir le ‘mobile money’. Avec la portabilité, un ex-abonné de Orange ayant rejoint Expresso n’aura pas de mal à se retrouver. Cette standardisation des codes est bénéfique. L’utilisateur n’aura pas à retenir des codes à n’en plus finir.

Malgré cela, le Sénégal est toujours derrière. En Inde, ils peuvent transférer des fonds, vérifier le solde de leur compte, générer des relevés bancaires, entre autres utilisations. Dans un effort pour rendre ce service accessible à tous, le service est disponible en 12 langues. De surcroît, avec le formidable moteur de développement économique que représente l’USSD, les pays anglophones restent en tête.

L’USSD est, sans nul doute, une solution de derrière les fagots. Dans le futur, au lieu de faire la queue pour voter (aux élections présidentielles), nous pourrions le faire chez nous sans encre indélébile, sans billes.

Le Ticketing au Sénégal : achetez vos tickets dés à présent!

L’anglicisme ‘ticketing’ désigne l’ensemble des opérations visant l’émission, la délivrance de billets. Ceux-ci peuvent être pour un spectacle, pour le transport, etc. Ce système de billetterie électronique est une méthode plus efficace, plus efficiente de traitement et de commercialisation des billets. Les tickets électroniques permettent de réduire les coûts et facilitent l'organisation d’événements. Cette informatisation permet au voyageur de ne plus perdre son ticket. Ou au moins, de diminuer d’une manière conséquente, considérable la fréquence. Par ailleurs, il n’y a plus de perte de temps. Il est évident que les gens s'attendent à pouvoir acheter leurs tickets rapidement et facilement sur n'importe quel appareil. Aussitôt acheté, le client peut recevoir son ticket sous forme PDF ou sous un autre format téléchargeable. Une copie imprimée de ces billets ou une copie numérique sur un téléphone portable, un mobile, une tablette ou un smartphone devra être présentée en arrivant sur les lieux de l’événement, de l’embarcadère.

Nonobstant, ce secteur est encore peu connu au Sénégal. Il est juste une ultime preuve de la perception que la population a au regard des TICs.

Cela pourrait être due à plusieurs facteurs :

§ Fiabilité : Personne ne veut échanger son système existant contre quelque chose de moins fiable. Mais, « Tout changement est difficile au début, compliqué au milieu et magnifique à la fin. » comme l’affirme Robin Sharma. Les startups du domaine devront être disponibles en ligne 24h/24. Parce que tout temps d'arrêt signifie évidemment que vos clients ne pourront pas acheter de billets. Il est également possible de vérifier leurs comptes de médias sociaux pour voir s'il y a des commentaires positifs ou négatifs. L’avis des utilisateurs compte !

§ Confiance et sécurité : En plus de la fiabilité, il faut s’assurer que le fournisseur de billetterie en ligne choisi peut offrir un niveau exceptionnel de confiance et de sécurité. Cela influe sur la décision. Aussi, les clients se soucient du traitement de leurs données personnelles.

§ UX ou l’expérience utilisateur : Pour chaque étape supplémentaire requise dans le processus de vente, 10% des personnes quittent le site avant d'acheter leur billet. Pire encore, s'ils doivent d'abord créer un compte, 23% des acheteurs ne termineront pas leur achat. Et revenir à la vitesse de chargement de votre site web, si cela prend trop de temps, cela peut amener 7% des participants intéressés à fermer la fenêtre au lieu d'attendre.

Il y a beaucoup à penser lors du choix d'un système de billetterie en ligne, et beaucoup de questions à poser. Mais l'enjeu est de taille ! Avec le bon partenaire, le bon service, votre problème sera remédié ! Heureusement qu’il y a des jeunes qui ne comptent pas sur l’Etat pour qu’il fasse tout. Ces entrepreneurs viennent avec des solutions innovantes qui nous facilitent la vie. Nous avons la nostalgie de ce temps immémorial (voire inexistant) où le Sénégal tenait les rênes. Prenons notre destin en main. Cessons d’être timorés ! Laissons-nous emporter. Laissons-nous s’ébaubir par le travail acharné abattu par les enfants de la nation.

Exemples d’entreprises évoluant dans le secteur du ticketing au Sénégal :

mTick

Ticketpal Senegal

 

Sipay Ticket

 

TicketBi

 

mobil-banking Côte-d'ivoire vs Sénégal
mobil-banking Côte-d'ivoire vs Sénégal Aussi dénommé m-banking, le mobile banking regroupe toutes les techniques permettant de réaliser des opérations bancaires (consultation, gestion, paiements, etc.) avec un téléphone portable, un mobile, une tablette ou un smartphone.